Canada Carbon: very rare high purity, nuclear graphite quality

100% interest: 4 strategic graphite properties / 2 past producing graphite mines in Ontario and Québec

Free
Message: News: Court rejects request to postpone public hearing.
5213 Durie Road
Mississauga ON
L5M 2C6
(905) 813-8952
[email protected]
www.canadacarbon.com
TSX-V:CCB | BRUZF:OTC | U7N1:FF

Court Rejects GSLR's Demand to Suspend and Postpone the CPTAQ Public Hearing (English)

March 31, 2021, Mississauga, Ontario, Canada — Canada Carbon Inc. (the “Company”)(TSX-V: CCB), (FF:U7N1)  announces that a hearing was held on March 30, 2021, at the Superior Court to hear Grenville-sur-la-rouge’s (“GSLR”) application to have the Commission de la protection du territoire agricole du Quebec (“CPTAQ”) hearings suspended and postponed. The Court rejected GSLR’s demand. Accordingly, the CPTAQ hearings will proceed on March 31 and April 1, 2021, as scheduled.

Yesterday, Canada Carbon was informed that GSLR has filed another legal proceeding against the Company and the CPTAQ with the Superior Court. GSLR is asking the Court to rule on the interpretation of Sections 16, 18 and 19 of the Settlement Agreement between Canada Carbon, GSLR and CPTAQ signed in February 2020, as the municipality believes, based on their interpretation of these sections, that Canada Carbon is in breach of the Settlement Agreement based on its refusal to allow drilling on the Miller Property.

The Settlement Agreement that was signed in February 2020 had two key paragraphs at issue in this proceeding. 

  • Section 18 states that, “GSLR and CCB agree to enter into a dialogue on the Miller Project and to put forward a process for that purpose with the assistance of the MERN, to the extent that the MERN agrees to act in that capacity.”
  • Section 19 states that, “As part of this process, CCB agrees to collaborate with GSLR in the conduct of any study that GSLR may require, if necessary, on the recommendation of a professional under the Professional Code, in order to enable it to understand, analyze or participate in improving the Miller Project in terms of its social acceptability.”

As stated in the press release of March 26, 2021, the Company feels GSLR is interpreting Section 19 in isolation despite the fact that it is clear from the language and intent of Article 18, that dialogue and protocols are required beforehand. The purpose of these two sections was to ensure that, through dialogue, both parties would jointly determine what additional analysis would be required and that the collection of this additional information would be done jointly by both parties on a scientific, efficient and transparent basis.

Management of Canada Carbon and the GSLR municipality have not had a constructive dialogue regarding the Miller Project since the new council took office in November 2017, despite repeated requests by the Company to do so. CCB management does not consider its exchanges with GSLR’s legal counsel to be constructive dialogue, as intended in the Settlement Agreement. “We regret the impact that GSLR’s approach to using legal avenues to block the Miller project is having on the citizens of the Municipality and the shareholders of the Company. Significant amounts of money are being spent by both parties on legal fees that would not be necessary if only the current GSLR councilors would engage in dialogue,” said Olga Nikitovic, Interim Chief Executive Officer.

While Canada Carbon does not wish to pursue legal action and would prefer to sit down and have dialogue, the Company knows that it has respected and adhered to all aspects of the Settlement Agreement reached in February 2020 and is very confident in its position for this new legal proceeding.

 

For further information: 

Olga Nikitovic

Interim CEO

Canada Carbon Inc.

[email protected]

 

Valerie Pomerleau

Director Public Affairs and Communications

Canada Carbon Inc.

[email protected]

(819) 856-5678

 

Neither TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in the policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this release.

FORWARD LOOKING STATEMENTS: This news release contains forward-looking statements, which relate to future events or future performance and reflect management’s current expectations and assumptions. Such forward-looking statements reflect management’s current beliefs and are based on assumptions made by and information currently available to the Company. Investors are cautioned that these forward looking statements are neither promises nor guarantees, and are subject to risks and uncertainties that may cause future results to differ materially from those expected. These forward-looking statements are made as of the date hereof and, except as required under applicable securities legislation, the Company does not assume any obligation to update or revise them to reflect new events or circumstances. All of the forward-looking statements made in this press release are qualified by these cautionary statements and by those made in our filings with SEDAR in Canada (available at www.sedar.com).





La Cour rejette la demande de GSLR de suspendre et de reporter l’audience publique de la CPTAQ (Français)

31 mars 2021, Mississauga, Ontario, Canada – Canada Carbon Inc. (la « Société » ou « Canada Carbon ») (TSX-V: CCB), (FF:U7N1) annonce qu’une audience a eu lieu le 30 mars 2021 à la Cour supérieure pour entendre la demande de Grenville-sur-la-Rouge (GSLR) de faire suspendre et reporter les audiences de la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ). La Cour a rejeté la demande de GSLR. Par conséquent, les audiences de la CPTAQ auront lieu les 31 mars et 1er avril 2021, comme prévu.

Hier, Canada Carbon a été informé que GSLR a déposé une autre procédure judiciaire contre la société et la CPTAQ auprès de la Cour supérieure. GSLR demande à la Cour de se prononcer sur l’interprétation des sections 16, 18 et 19 de l’accord de règlement entre Canada Carbon, GSLR et la CPTAQ signé en février 2020, car la municipalité croit, sur la base de leur interprétation de ces sections, que Canada Carbon est en violation de l’accord de règlement en raison de son refus d’autoriser le forage sur la propriété Miller.

L’accord de règlement qui a été signé en février 2020 comportait deux paragraphes clés en cause dans cette procédure. 

  • L’article 18 stipule que « GSLR et CCB conviennent d’entamer un dialogue sur le projet Miller et de proposer un processus à cette fin avec l’aide du MERN, dans la mesure où ce dernier accepte d’agir à ce titre ».
  • L’article 19 stipule que, « Dans le cadre de ce processus, CCB accepte de collaborer avec GSLR dans la réalisation de toute étude que GSLR pourrait exiger, le cas échéant, sur recommandation d’un professionnel en vertu du Code des professions, afin de lui permettre de comprendre, d’analyser ou de participer à l’amélioration du Projet Miller en termes d’acceptabilité sociale ».

Comme indiqué dans le communiqué de presse du 26 mars 2021, la société considère que GSLR interprète l’article 19 de manière isolée malgré le fait qu’il est clair, d’après le libellé et l’intention de l’article 18, qu’un dialogue et des protocoles sont préalablement nécessaires. L’objectif de ces deux sections était de s’assurer que, par le dialogue, les deux parties détermineraient ensemble quelles analyses supplémentaires seraient nécessaires et que la collecte de ces informations additionnelles serait effectuée conjointement par les deux parties sur une base scientifique, efficace et transparente.

La direction de Canada Carbon et la municipalité de GSLR n’ont pas eu de dialogue constructif concernant le projet Miller depuis que le nouveau conseil a pris ses fonctions en novembre 2017, malgré les demandes répétées de la société en ce sens. La direction de CCB ne considère pas les échanges avec le conseiller juridique de GSLR comme un dialogue constructif, tel que prévu dans l’accord de règlement. « Nous regrettons les impacts que l’approche des élus de GSLR d’utiliser les voies légales pour bloquer le projet Miller occasionnent pour les citoyens de la municipalité et les actionnaires de la société. Des sommes importantes sont dépensées par les deux parties en frais légaux alors qu’ils ne seraient pas nécessaires si seulement les conseillers actuels de GSLR acceptaient d’entamer le dialogue », a précisé Olga Nikitovic, Directrice générale par intérim.

Bien que Canada Carbon ne souhaite pas poursuivre une action en justice et préférerait s’asseoir et dialoguer, la société sait qu’elle a respecté et adhéré à tous les aspects de l’accord de règlement conclu en février 2020 et est très confiante dans sa position pour cette nouvelle poursuite juridique.

 

 

Pour informations :

Olga Nikitovic

Directrice générale par intérim

Canada Carbon Inc.

[email protected]carbon.com

 

Pour informations (suite) :

Valerie Pomerleau

Directrice Affaires publiques et Communications

Canada Carbon Inc.

[email protected]

(819) 856-5678

 

« Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de régulation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent la responsabilité de la pertinence ou de l’exactitude de ce communiqué ».

DÉCLARATIONS PROSPECTIVES : Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, qui se rapportent à des événements futurs ou à des performances futures et qui reflètent les attentes et les hypothèses actuelles de la direction. Ces énoncés prospectifs reflètent les opinions actuelles de la direction et sont fondés sur des hypothèses formulées par la société et sur les informations dont elle dispose actuellement. Les investisseurs sont avertis que ces déclarations prévisionnelles ne sont ni des promesses ni des garanties, et qu’elles sont soumises à des risques et des incertitudes qui peuvent faire en sorte que les résultats futurs diffèrent sensiblement de ceux attendus. Ces déclarations prospectives sont faites à la date des présentes et, sauf si la législation applicable en matière de valeurs mobilières l’exige, la société n’assume aucune obligation de les mettre à jour ou de les réviser pour tenir compte de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances. Tous les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse sont présentés sous réserve de ces mises en garde et de celles qui figurent dans nos documents déposés sur SEDAR au Canada (disponibles à l’adresse www.sedar.com).

 

 
This message was sent to from [email protected]

Canada Carbon Inc. (CCB)
Canada Carbon
5213 Durie Road
Mississauga, ON L5M 2C6, Canada

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 




Share
New Message
Please login to post a reply