A leader in High Purity Quartz Exploration in Quebec

A vertically integrated producer of Silicon Metal, Solar Grade Silicon Metal and polysilicon.

Sponsored
AGORACOM NEWS FLASH

BREAKING: Spyder Cannabis Celebrates Canada Day Weekend with Launch of New Hemp Energy Drink Line

  • In celebration of Canada Day, it will launch its new Hemp Energy Drink line over the Canada Day long weekend across its existing Ontario locations, as well as its two brand new stores in Niagara Falls and Pickering, set to open this weekend
  • Samples will be available at all locations

Spdr logo large

Hub On AGORACOM / Read Release

Message: Communique de presse
 
Le levé gravimétrique effectué par Champs D’or En Beauce indique qu'une grande faille s'étend sur 4,5 km et s'aligne sur les anciennes mines d'or de type placer

MONTREAL, Québec , 29 avr. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Champs D’or En Beauce Inc. (Beauce Gold Fields) (BGF) (Bourse de croissance TSX: ¨BGF¨) est heureuse d'annoncer les résultats d'un levé gravimétrique à grande échelle réalisé dans le secteur de St-Simon-les-Mines (Beauce, sud du Québec). L’étude géophysique vient corroborer la  présence d’une faille, identifiée précédemment (communiqué de presse HPQ du 11 mai 2017), qui s'étendrait sur plus de 4,5 km.  Le tracé de cette faille est dans un alignement avec les anciens placers aurifères ayant été exploités dans le secteur de St-Simon-les-Mines.

Patrick Levasseur, président et chef de la direction de Beauce Gold Fields, a déclaré : « Le fait que les résultats des travaux géophysiques coïncident avec l’emplacement des anciennes mines aurifères est une autre découverte importante qui raffine nos recherches afin de trouver la source gisant dans le roc des placers aurifères de Saint-Simon-les-Mines.»

Figure: Anciennes mines d'or placers sur la carte d'intégration verticale de l'anomalie de Bouguer

LA GRANDE FAILLE IDENTIFIÉE S’ÉTEND MAINTENANT SUR PLUS DE 4,5 KM SOUS LES PROPRIÉTÉS DE BGF

La société a récemment reçu un rapport intitulé «RAPPORT DES LEVÉS GRAVIMÉTRIQUE ET DE TOMOGRAPHIE GÉOÉLECTRIQUE DE 2018», rédigé par le professeur Marc Richer-LaFlèche de l'INRS. Le rapport présente les principaux résultats d’un levé gravimétrique de la région de St-Simon- les-Mines et d’un levé de tomographie géoélectrique réalisé dans le secteur aurifère de la rivière Gilbert et du ruisseau Giroux. Les travaux géophysiques ont été réalisés, à la fin de 2017 et en mai 2018, sur la propriété Beauce Gold Placer de HPQ Silicon (Champs d’Or en Beauce inc.) Le levé gravimétrique de 599 stations a été réalisé le long des principaux chemins publics de St-Simon-les-Mines.   Ce levé avait pour objectif d’évaluer la géologie en  profondeur de ce secteur en vérifiant certaines hypothèses proposées dans les conclusions des études audiomagnétotelluriques (AMT) réalisées en 2017-2018 (communiqué de press HPQ 11 mai, 2017). Plus précisément, la présente étude visait à vérifier la présence probable d’une grande faille située sous la zone du placer aurifère de Beauce Placer, le longde la rivière Gilbert entre les chemins des rangs St-Gustave et de la rue Principale de St-Simon-les-Mines. Les données gravimétriques révèlent la présence d’une fosse caractérisée par de faibles valeurs de gravité particulièrement évidente sur la carte de l’intégration verticale des données d’anomalies de Bouguer complète.

LA FAILLE EST EN ALIGNEMENT AVEC LES ANCIENNE MINES D'OR DE PLACER

Les puits d’exploitation aurifère du 19ième siècle du 20ième, représentés sur la figure, s’alignent sur la bordure nord de la fosse gravimétrique soulignée par la carte des valeurs d’intégration verticale de l’anomalie de Bouguer De la même façon, ces puits s’alignent sur la bordure nord d’un creux magnétique. La faille, suggérée à partir du levé audiomagnétotellurique du rang St-Gustave, semble être la même qui longe la limite nord de la fosse gravimétrique et du creux magnétique. Cette relation entre bordure un creux gravimétrique et magnétique local et une discontinuité géolélectrique est compatible avec la présence d’une faille dans ce secteur. Cette faille pourrait expliquer la présence de l’or dans cette partie du bassin versant de la rivière Gilbert. De plus, dans un contexte de transfert de fluides hydrothermaux aurifères dans les roches crustales de la région, il est probable que la plus haute perméabilité des roches volcanoclastiques ait favorisé la mise en place de minéralisations aurifères surtout localisées du côté nord de la faille présumée. Ceci pourrait expliquer la prédominance des veines aurifères dans les unités de volcanoclastites de la Formation de Beauceville et la rareté de ces dernières dans les roches moins perméables (riches en shales) de la Formation de St-Victor.

FUTURS TRAVAUX PRÉVUS POUR MIEUX COMPRENDRE LA FAILLE ET L’OR EN ROC

En fonction des résultats des études audiomagnétotelluriques, gravimétriques et magnétométriques réalisées dans le secteur de St-Simon-les-Mines, il semble hautement probable qu’une faille, passant long de la rivière Gilbert, puisse expliquer l’existence de l’or dans le roc.  La Société a l'intention de poursuivre les travaux d'exploration afin de valider l'hypothèse selon laquelle la source de l'or dans le till aurifère pourrait être la ligne de la faille.

Robert Gagnon, P. Geo., une personne qualifiée selon les directives du Règlement 43-101, a examiné et est responsable des informations techniques présentées dans ce communiqué.

 

 

Share
New Message
Please login to post a reply